Renouée du Japon/Resveratrol

 

La plante:

Le nom latin de la Renouée du Japon est Polygonum cuspidatum. Son nom anglais : Japanese Knotweed. On l’appelle parfois le Bambou mexicain, et aux Pays-Bas, on la nomme à présent « la Menace Verte ». Une fois que la Renouée s’est implantée quelque part, il est extrêmement  difficile de la déloger, ce qui fait d’elle le cauchemar des services de voiries. Ce sont surtout les racines qui sont les plus résistantes. Elles sont d’une telle force que ni poison ni machines n’arrivent à les supprimer.

 

La renouée du Japon en tant que remède

S’il est impossible de déloger la renouée du Japon à l’aide de poison, la plante permet en revanche de déloger le poison. En effet, les substances toxiques sont de la nourriture pour elle et Renouée du Japon est même implantée sur certains terrains pour les dépolluer. La renouée pousse et s’étend volontiers dans les villes, dans les friches, sur les terrains industriels abandonnés, plus précisément donc dans un environnement « moderne » aux sols pollués, contaminés. Tout cela fait que la renouée du Japon est une plante toute indiquée pour les maladies modernes comme  Parkinson, SLA (sclérose latérale amyotrophique), SEP (sclérose en plaque), Alzheimer, puis surtout aussi les maladies de civilisation impliquant fortement la présence de toxines comme la maladie de Lyme et ses co-infections. La renouée du Japon est l’une des trois plantes de base (avec le samento et l’andrographis) dans le protocole développé par Buhner pour la maladie de Lyme. (lire S.H. Buhner, "Healing Lyme").

 

Utilisation de la Renouée du Japon en cas de Lyme

● infection due à Lyme (antiborrelia/ antibactérien/ anti-inflammatoire)
● arthrite de Lyme

● neuroborréliose (= symptômes de Lyme impliquant le cerveau et le système nerveux) action protectrice et calmante sur le système nerveux central/ passe la barrière hémato-encéphalique

● érythème migrant = l’apparition d’une rougeur après la piqûre

● ACA, (Acrodermatite chronique atrophiante = une affection dermatologique atrophiant la peau survenant parfois en phase chronique de la maladie)

● pour améliorer la circulation sanguine notamment dans les yeux, le cœur, la peau et les articulations

● lésions des vaisseaux sanguins dues à Lyme ou à une ou des co-infection(s)

● troubles de la fonction cardiaque reliés à Lyme (cardite de Lyme)

● comme antioxydant puissant

● dysfonctionnement du foie et de la vésicule

● système immunitaire affaibli (module et stimule le système immunitaire)

● maux de tête de la maladie de Lyme (diminue les réactions Herxheimer et l’intoxication par endotoxines)

la renouée du Japon a une action systémique (= agit sur le corps dans son entier, en tant que système – lire pages 67 à 70 du livre « la maladie de Lyme, une approche alternative pratique » de Willem Jacobs)

● Bartonellose = l’une des co-infections de Lyme

● Syndrome Post Lyme (PLS = suite d’antibiothérapie échouée)


 Resveratrol: une substance tirée de la plante

Le taux de resveratrol, une substance végétale, est très élevé dans la renouée du Japon. D’ailleurs, la substance et la plante sont souvent citées ensemble. Le resveratrol est une substance produite par les plantes en réaction aux infections dues aux champignons, aux lésions, aux rayons UV. Cette réaction fait partie de leur mécanisme de défense naturel. Les plantes produisent cette substance pour protéger leurs tissus fragiles contre les maladies et les insectes nuisibles. Du point de vue médical, le resveratrol possède d’autres propriétés très intéressantes. L’une d’elle est que c’est un antioxydant puissant, une autre que la substance prolonge la vie des cellules saines, et empêche la multiplication des cellules malades. Ce qui explique son utilisation dans la médecine naturopathique en cas de cancer, pour agir au niveau du système immunitaire.

Le resveratrol est fréquemment commercialisé en tant que substance isolée à partir de la plante. On vous vend alors du resveratrol pur. Cependant, pour traiter Lyme, il est important d’utiliser la plante toute entière, car en dehors du resveratrol, la renouée du Japon contient d’autres substances dont l’action en synergie avec le resveratrol a son importance. Le resveratrol présent dans la plante sera beaucoup plus efficace que le resveratrol isolé. Faire appel au resveratrol est très utile en cas de maladie de Lyme, mais cette substance aura une action bien plus intéressante si elle fait naturellement partie de la plante.  

L'action en synergie de la renouée.

La renouée du Japon à une action synergique avec les autres plantes. En emploi simultané, elle favorise une plus grande efficacité et une meilleure « coopération » des plantes entre elles.

Posologie, utilisation de la teinture mère de Renouée du Japon:

cure légère :

le premier jour: 1 goutte 

le deuxième jour: 1 goutte 2 fois par jour

ensuite ajouter une goutte chaque jour jusqu’à atteindre 10 gouttes par jour (2 fois 5 gouttes) 

cure moyenne:

le premier jour: 3 gouttes, 3 fois par jour

le deuxième jour: 4 gouttes, 3 fois par jour

ensuite ajouter chaque jour 3 x 1 goutte, jusqu’à atteindre 3 fois 15 gouttes.

cure intensive:

les deux premiers jours: 5 gouttes, 3 fois par jour

les deux jours suivants: 10 gouttes, 3 fois par jour

ensuite ajouter tous les deux jours 3 fois 5 gouttes jusqu’à 3 fois 30 gouttes

Ou selon les conseils de votre praticien de santé.


Posologie, utilisation de la Renouée du Japon en décoction:

La dose quotidienne conseillée (selon Buhner) est de 9 à 30 grammes, sous forme de poudre (capsules) ou en décoction (tisane).

La plante ayant une action très "énergisante", il est conseillé de commencer par des doses légères la première semaine pour habituer le corps. 

Préparation de la décoction: 9 à 30 grammes de racines sèches dans 1 litre d'eau froide, laisser bouillir doucement 15 à 25 minutes. La couleur rouge de la tisane foncera peu à peu. Diviser le breuvage en quatre parties égales, à boire (chaud ou froid) en quatre prises.

Récolter soi-même la renouée du Japon.

Si vous voulez cueillir vous-même de la renouée, il est impératif de vérifier si la plante ne pousse pas sur un terrain contaminé. On la trouve effectivement fréquemment sur des terrains industriels abandonnés, près des voies ferrées et sur des friches polluées. Si vous êtes sûr de la bonne qualité du sol, vous pouvez en effet récolter les racines, les nettoyer, les tronçonner et les sécher. C’est un travail intensif qui vous demandera un effort. Vous aurez ainsi une idée de la capacité de résistance de cette plante.

 Contre-indications

 La renouée du Japon est une plante dont l’emploi est sans risque. Elle ne contient pas de substances toxiques et n’a pas d’effets secondaires à condition de respecter les dosages conseillés. En revanche, les doses élevées ayant une action anticoagulante, l’utilisation de la Renouée est déconseillée si vous prenez des anticoagulants, si vous êtes enceinte ou dans les dix jours précédant une intervention chirurgicale

 Où se procurer de la teinture mère de renouée du Japon ou des racines pour décoction?

Pour savoir où trouver de la teinture mère de renouée du Japon ou des racines pour décoction de qualité, nous vous invitons à nous contacter au moyen du formulaire de la fenêtre sur le côté droit de cette page.

 

  

 

 

 

 

 

Lyme Alternatif

La maladie de Lyme, l'approche alternative