Artemisia annua 

La plante:

Il existe plusieurs espèces d'Artemisia. Pour traiter Lyme, et surtout ses co-infections, on fera appel à l'Artemisia annua, l'armoise annuelle.

Attention, ne pas confondre l'armoise annuelle avec l'armoise commune, l'Artemisia vulgaris, (nommé aussi absinthe sauvage, herbe de St Jean, ou encore artémise).

La verdure de l'armoise annuelle est beaucoup plus claire, sa "construction" plus fine que celle de la commune, ses feuilles très divisées, plus effilées. Contrairement à la commune, l'armoise annuelle est très odorante, elle dégage clairement une odeur de "fraicheur".

On peut dire beaucoup de choses intéressantes sur l'Artemisia. Selon Platon, l'ancien mot artemis signifie "sain, sauf, intègre".  L'artemisia doit son nom à la déesse grecque Artémis, déesse qui avait entre autres le pouvoir de guérir et avait comme monture le cerf! (lire dans le livre La maladie de Lyme ce que dit Willem sur le cerf, animal sensible en constante relation avec le cosmos - page 183 -185)  

Les soldats romains, les croisés et autres voyageurs du moyen-âge portaient une feuille dans leurs bottes, ou attachée à leurs sandales, (d'où le nom 'bijvoet' -avec le pied, au pied, près du pied- en néerlandais) pour marcher sans se fatiguer. On l'employait aussi comme vermifuge.

L'Artemisia annua est une plante de plus en plus employée pour traiter le paludisme, qui est, comme Lyme, une maladie à spirochètes. Dans le traitement de la maladie de Lyme, on fait beaucoup appel à elle pour traiter les co-infections, notamment la Babésiose, contre  laquelle elle est plus efficace que les antibiotiques. Dans la clinique d'Augsbourg l'artemisia annua s'emploie souvent en même temps que la cardère pour en soutenir l'action.

Utilisation et actions:

◊ Lyme chronique (avec la racine de cardère par exemple)

◊ Babésiose (ou piroplasmose), et autres co-infections (notamment Ehrlichiose et Bartonellose)

◊ à large spectre d'action contre les parasites, virus et champignons

◊ puissant purifiant du sang (lie les endotoxines et diminue ainsi les réactions Herxheimer)

◊ c'est un alternatif naturel à l'hydroxchloroquine (entre autres pour le traitement antibiotique de l'arthrite post-Lyme)

immunomodulateur (stimule ou freine les réactions du système immunitaire)

◊ diminue les réactions auto-immunes (dans les articulations par exemple) en cas de Lyme chronique

◊ freine la croissance des cellules cancéreuses et des tumeurs

◊ diminue les crampes et favorise la digestion

◊ ulcères à l'estomac, mycoses (peau, cuir chevelu, ongles) 

◊ favorise une bonne flore microbienne en augmentant la résistance contre les micro-organismes nocifs

◊ a une action protectrice sur la paroi intestinale 

L'artemisia annua se diffuse facilement et rapidement à travers tout le corps, le cerveau inclus. 

La substance la plus active est l'artémisinine. La plante entière a une action plus large que la substance isolée. On ne la connaît pas non plus d'effets secondaires, ce qui n'est pas toujours le cas pour artemisinine isolée.

Ce sont les fleurs et les feuilles qui sont employées pour les tisanes ou les teintures mères.

Posologie
Les substances actives étant assez volatiles, c'est la teinture mère qui conviendrait le mieux.  Pour les teintures mères: augmenter graduellement la dose jusqu'à atteindre 3 x 10 à 3 x 15 gouttes par jour. L'idéal c'est de faire une cure d'au moins 8 semaines.
 

Ne pas prendre en cas de grossesse.

Ces informations ne remplacent en aucun cas l’avis de votre médecin ou praticien de santé. 

Où se procurer de la teinture mère d'artemisia?

Pour savoir où trouver de la teinture mère d'artemisia de très bonne qualité, nous vous invitons à nous contacter au moyen du formulaire de la fenêtre sur le côté droit de cette page.

 

 

 

 

Lyme Alternatif

La maladie de Lyme, l'approche alternative