Ail des ours

L’ail des ours (Allium ursinum) est une plante sauvage de la famille des amaryllidacées, que jadis on trouvait beaucoup dans les sous-bois frais et humides. Ses autres noms : ail des bois, ou ail sauvage. Les Néerlandais l’appellent ail des blaireaux : « daslook ». Après l’hibernation, les blaireaux et les ours consomment cette plante qui va leur permettre de redémarrer le « système » et de reconstituer des forces.

 

Action de la plante:

L’ail des ours possède plus ou moins les propriétés médicinales de l’ail commun, mais ses actions sont probablement plus puissantes que l’ail commun, sans l’inconvénient de son odeur caractéristique. Dans un traitement combinant l’ail des ours et la coriandre, le rôle de l’ail des ours est de libérer et d’éliminer les métaux lourds et autres toxines. Ses composants soufrés lui donnent des propriétés antibactériennes, et en fait un stimulant général de l’organisme.

 

Elimination des métaux lourds et des toxines:

L’ail des ours peut s’employer, de préférence dans un même traitement avec la coriandre et la chlorella,  pour libérer et éliminer les métaux lourds et les toxines, logés notamment dans les graisses et les tissus graisseux (dont le cerveau, les nerfs, la moelle osseuse). L’ail des ours protège aussi les globules rouges et blancs contre les dégâts oxydatifs pouvant survenir lors du processus de libération et de l’élimination des métaux lourds des cellules. (pour la détoxication des métaux lourds veuillez demander conseil à un praticien de santé expert en la matière).

 

Autres actions et propriétés:

agit contre bon nombre de bactéries, virus, champignons (e. a. Candida) et parasites intestinaux 

lutte aussi contre la borrélie et passe aisément la barrière hémato-encéphalique 

favorise la production et l’élimination de la bile, régule le métabolisme des graisses et détoxique le foie

purifie le sang, stimule la production d’urine 

stimule l’immunité, stabilise les symptômes 

contient de la cystéine, un antioxydant et détoxiquant 

effet hypotenseur, hypoglycémiant, protège contre l’artériosclérose 

décrasse l’intestin, aide en cas de problèmes comme les flatulences et une fermentation excessive                                                                     

c’est un remède  traditionnellement utilisé en cas de faiblesse générale et pour les cures du printemps visant la purification.

 

 

Posologie de l'ail des ours en teinture mère:

  

Cure   moyenne:

  

 

  

  

1ère semaine : 5   gouttes, 3 x par jour  

2ème semaine : 10   gouttes, 3 x p/j  

3ème semaine : 15   gouttes, 3 x p/j 

  

  

Cure   intensive:

  

 

  

  

Démarrer comme   ci-dessus, puis augmenter le dosage jusqu’à 3 x 30 gouttes max. 

  

ou selon les conseils de votre praticien de santé.

  


Les gouttes sont à prendre dans de l’eau chaude, de préférence un peu avant les repas (15 min.), parce que la plante favorise aussi la sécrétion biliaire.

 

Durée de la cure:

L’élimination des toxines et des métaux lourds ne se fera généralement pas en quelques semaines. Le processus peut prendre des mois, parfois des années.


Afin de favoriser l’élimination des toxines liposolubles, il est conseillé d’employer conjointement à la teinture d’ail des ours, de la teinture de coriandre. L’ail des ours, riche en soufre, contribue à empêcher le retour des toxines dans le sang pendant le processus d’élimination. La prise de chlorella, une demi-heure avant celle de l’ail des ours et de la coriandre, servira le même objectif.

 

L'ail des ours n’est pas un médicament, mais un complément alimentaire à base de plantes.

Ces conseils d’utilisation ne remplacent en aucun cas l’avis de votre médecin ou praticien de santé.

Où se procurer de l'ail des ours en teinture mère?

Pour savoir où vous pouvez vous procurer de l'ail des ours en teinture mère de qualité biologique, nous vous invitons à nous contacter au moyen du formulaire de la fenêtre sur le côté droit de cette page.

 

 

 

Lyme Alternatif

La maladie de Lyme, l'approche alternative